Profils d’équipe

James Samuel, Bureau des finances pour PACCO, Defra

Je suis un comptable qualifié ACCA et j’ai travaillé sur divers flux de financement de l’UE pendant de nombreuses années. En tant que comptable, j’apprécie un tableur bien organisé, mais je peux aussi donner des conseils sur l’interprétation des règles Interreg et la façon dont elles s’appliquent en pratique.

J’ai commencé à travailler pour l’Agence pour l’environnement en 2009 mais je suis devenu un employé du Defra en 2017 dans le cadre du transfert des services d’entreprise au département principal.

Mon rôle au sein de PACCo est de veiller à ce que le projet rende compte correctement de ses finances à Interreg, que les réclamations soient effectuées à temps et sans erreur, et de donner des conseils sur l’application des règles Interreg FCE à notre programme.

J’ai vécu dans le Devon la majeure partie de ma vie et je suis impatient de voir la différence que le PACCO fera dans une région du comté que je connais bien et dont je suis passionné.


Becky Price, chargée de projet pour PACCo, Agence pour l’environnement

J’ai travaillé en tant que linguiste spécialisée dans de nombreux rôles en Angleterre, en France et en Italie. Mon expérience comprend l’interprétation et la traduction, l’éducation, la formation en entreprise, les loisirs, l’exportation et la vente.

En tant que communicatrice confiante et administratrice efficace, j’aime m’assurer que des groupes divers travaillent d’une bonne manière ensemble pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

J’ai commencé à travailler à l’Agence pour l’environnement en septembre 2020 et le projet PACCo semblait tout à fait adapté à mes besoins.

Végétarienne, sportive et gourmande depuis toujours, j’ai toujours voulu profiter de notre environnement et en prendre soin. Le nettoyage des plages fait partie de mes activités régulières du week-end, tout comme le fait de profiter des vagues sur ma plage locale du Devon. Je suis fière d’être impliquée dans PACCo et de l’héritage que le programme laissera à mes enfants en matière de lutte contre le changement climatique.


Kendal Archer, chef de projet pour PACCo, East Devon Pebblebed Heaths Conservation Trust (EDPHCT)

J’ai travaillé dans la gestion de projets environnementaux et dans des rôles d’engagement au cours des six dernières années, principalement à Londres. Au cours de cette période, j’ai également obtenu un Master en environnement, politique et mondialisation.

Mon expérience comprend des travaux sur un large éventail de sujets environnementaux (de la qualité de l’air à la réduction des déchets, de la consommation d’énergie au bien-être), avec des projets impliquant souvent de nombreux partenaires et publics divers.

J’ai rejoint l’EDPHCT en décembre 2020 pour travailler sur PACCo, enthousiaste à l’idée de travailler sur un projet pionnier qui englobe l’atténuation et l’adaptation du climat, les avantages de la biodiversité, le travail transfrontalier et une approche plus naturelle de notre relation avec la nature.


Sam Bridgewater CEnv MCIEEM, Clinton Devon Estates Responsable pour le projet de restauration de Lower Otter (LORP) et l’initiative PACCo (Promoting Adaptation to Changing Coasts, Promouvoir l’adaptation aux changements de côtes)

Je suis également le responsable du domaine pour le River Otter Beaver Trial. J’ai rejoint Clinton Devon Estates en 2012 et je suis chargé de veiller à ce que la protection de la faune et des habitats naturels soit intégrée dans tous les aspects de la prise de décision du domaine. Mes attributions comprennent la supervision de la gestion des principales réserves naturelles du domaine — les 1 000 hectares de landes de l’est du Devon et l’Otter Estuary — et le conseil sur le développement de la stratégie environnementale du domaine, y compris la comptabilité du capital naturel.

J’étais auparavant chercheur au Natural History Museum et au Royal Botanic Garden d’Édinbourg, et mes recherches portent notamment sur la description et l’explication des modèles de diversité végétale, la gestion des paysages culturels et l’utilisation économique des plantes.

J’ai publié plus de 20 articles de recherche universitaire, deux livres et de nombreux chapitres de livres.


Doe Fitsimmons, chef de projet, Agence pour l’environnement

J’ai étudié la gestion et l’ingénierie de l’environnement à l’université de Marseille et j’ai commencé à travailler au Royaume-Uni à la fin des années 90 en coordonnant et en gérant des projets environnementaux multidisciplinaires.

J’ai travaillé sur un large éventail de projets, allant de l’aide aux PME des secteurs de la fabrication et de la construction pour gérer leurs obligations environnementales à l’aide aux communautés pour la mise en œuvre d’initiatives environnementales et de résilience. J’ai géré plusieurs projets européens et, pour le projet le plus récent, j’étais le partenaire principal de SEACS (Interreg France-Channel/Manche-Angleterre), dans le cadre duquel des communautés locales ont mis en œuvre un large éventail d’initiatives conjointes en matière d’énergie durable.

Je suis détachée à temps partiel du Conseil de Comté du, où je gère actuellement de grands projets d’infrastructure, tels que des routes et des pistes cyclables, de la conception à la soumission de la demande de planification, en coordonnant l’apport environnemental et en veillant à ce que l’environnement soit pris en compte dans la conception. Je suis passionnée par le travail multidisciplinaire, l’engagement des parties prenantes et l’intégration des considérations environnementales dans la prise de décision et la politique afin d’obtenir des résultats environnementaux. Je me sens privilégiée de travailler sur le projet PACCo, dont les moteurs sont l’adaptation au climat, la restauration écologique et les résultats environnementaux.

Je serai le chef de projet et superviserai le projet PACCo en tant que partenaire principal avec le soutien de Shaun et Becky.


Shaun Robinson, Chef de projet principal, Agence pour l’environnement

Ma carrière a débuté dans un conseil de district (autorité locale) en tant que responsable de la réglementation des déchets dans l’ouest du Pays de Galles. J’ai rejoint l’Agence pour l’environnement au moment de sa création en 1996. J’ai acquis de l’expérience dans la lutte contre la pollution, les projets d’investissement dans les terrains contaminés et les projets innovants dans le domaine des déchets, notamment le projet ACUMEN, financé par l’UE, qui visait à capter et à utiliser le méthane des anciennes décharges. Plus récemment, j’ai été chef de projet pour le projet LIFE-ENPE, qui a mis en place un réseau de procureurs européens pour lutter contre la criminalité environnementale, notamment les crimes liés aux déchets et à la faune sauvage et la pollution atmosphérique. Je vis à Malvern dans le Worcestershire avec mon partenaire, mes deux enfants adolescents et deux terriers. J’aime être à l’extérieur, faire du sport et visiter la France (bien que mes compétences linguistiques en français doivent être améliorées… !).

Je serai impliquée dans la gestion du projet en général, en soutenant Doe dans tous les aspects du projet, et plus spécifiquement, le Work Package T3 (le modèle PACCo) et je représenterai l’Agence de l’environnement pour superviser le Work Package C (le Work Package Communications).


Ben Johnstone, responsable régional des risques d’inondation et des risques côtiers pour le Devon, les Cornouailles et Les Sorlingues, Agence de l’environnement

Je suis ingénieur civil agréé et j’ai travaillé dans la conception et l’entretien des ponts avant de me consacrer à la gestion des risques d’inondation et des risques côtiers. Au début de ma carrière, j’ai été impliqué dans toutes les parties techniques, « pratiques », de la réalisation d’un projet, de la conception à la construction en passant par le design. J’ai ensuite évolué vers la gestion de projet et la gestion de programme. La dernière partie de ma carrière s’est concentrée sur le leadership, le travail en partenariat, la stratégie et les finances.

J’ai travaillé pour l’Agence pour l’environnement pendant plus de 25 ans. Je suis le sponsor du projet PACCo, également connu sous le nom de Cadre supérieur responsable dans certaines organisations, et je suis chargé de veiller à ce que les avantages du projet soient réalisés.

Je m’intéresse depuis longtemps à l’adaptation au changement climatique, car nous devons commencer à travailler avec Mère Nature et non contre elle, car c’est elle qui finira par gagner ! Nous ne pouvons pas nous contenter de construire de nouvelles défenses plus élevées, nous devons nous adapter et apprendre à cohabiter avec un climat et un littoral changeants. C’est la raison d’être du PACCo.